[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Euthanasie

 

Bibliquest

Nous avions déjà exprimé quelques pensées en rapport avec l'euthanasie, sous l'aspect du prétendu besoin de soulager la souffrance, alors qu'on plonge l'âme dans l'éternité sans se soucier de son sort dans l'Au-delà. C'est peut-être même le but principal de Satan avec l'euthanasie : précipiter en enfer le plus de gens possible en leur laissant le moins possible d'occasion de se tourner vers Dieu.

On est frappé de voir l'insistance par laquelle ce thème est remis régulièrement sur le tapis. On se trouve manifestement en présence de sortes de lobbies, qui avancent certains prétextes, sans dévoiler les mobiles profonds qui les animent. Ces prétextes, qui sont plutôt des impostures, sont défendus avec tant d'acharnement, que les gens arrivent à en croire quelque chose. Nous passerons en revue quelques idées lancées par certains penseurs ou hommes politiques, et indiqueront à côté la pensée biblique :

 
Idées lancées aujourd'hui
Éclairage biblique
Sens de l'Histoire L'euthanasie libérée est nouvelle, donc c'est forcément un progrès, et ceux qui s'opposent sont des conservateurs, réactionnaires, passéiste, etc.

Dieu dit : « Les hommes méchants et les imposteurs iront de mal en pis, séduisant et étant séduits » (2 Timothée 3:13).

L'euthanasie va de pair avec l'avortement; l'un tue l'homme en début de vie, l'autre en fin de vie. Quand on a commencé par l'un, il n'y pas de raison de ne pas faire l'autre.

Ceux qui prônent le plus les droits de l'homme sont ceux qui les bafouent le plus.

Point de vue économique, utilitariste 1. L'euthanasie est inéluctable en raison du coût médical, du coût de la dépendance. 2. L'homme vieux ne produit plus et coûte cher à la société. Il n'a plus d'utilité dans la société. 3. Dans la logique du système industriel dans lequel nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir

En Ésaïe 65, Dieu décrit son règne de paix où la mort n'interviendra que pour des pécheurs avérés (Satan ne sera plus là pour tenter), et où l'homme de cent ans sera considéré comme un jeune homme.

Dieu a créé l'homme à son image ; la gravité du meurtre vient de ce que l'homme a été fait à l'image de Dieu : l'euthanasie est un mépris direct du Créateur.

« Tu te lèveras devant les cheveux blancs, et tu honoreras la personne du vieillard, et tu craindras ton Dieu. Moi, je suis l'Éternel » (Lévitique 19:32).

Dans un temps où on parle beaucoup d'estime de soi, ces considérations utilitaristes poussent les gens âgés à se sentir inutiles et à leur suggérer que le suicide est un devoir moral vis-à-vis de l'entourage et de la société, d'autant plus qu'on vante le suicide comme expression de liberté ; on touche là aux aspects les plus abjects de ces raisonnements.

Point de vue social Il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement C'est se boucher les yeux sur le sort dans l'Au-delà
Point de vue prospectif = prophétisme athée L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures. La liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue. L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.

Ce gouvernement futur est selon la doctrine de l'Antichrist. Dieu le laissera se développer pour montrer où ça va ; mais ce sera aussi le temps d'une tribulation sur la terre comme jamais on n'en aura vu (Matt. 24, Apoc.13 et autres)

Ce qui est appelé liberté par les hommes, est un esclavage de Satan

Point de vue scientifique L'euthanasie n'est que l'application normale du principe général de la sélection naturelle, qui est un des fondements de la théorie de l'évolution.

Ce principe est un principe faux, car il rejette l'idée d'un Créateur, l'idée que ce Créateur ait des droits, et l'idée que l'homme soit responsable vis-à-vis d'un Créateur.

Nous avons montré par ailleurs tout ce qu'a d'absurde la théorie de l'évolution (tout se serait fait tout seul !!).

L'évolution et la sélection naturelle prétendent ne retenir que les individus ou éléments les plus forts. Ce principe est contraire aux principes selon lesquels Dieu agit : « Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les hommes sages ; et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les choses fortes ;  et Dieu a choisi les choses viles du monde, et celles qui sont méprisées, et celles qui ne sont pas, pour annuler celles qui sont ; en sorte que nulle chair ne se glorifie devant Dieu » (1 Corinthiens 1:27-29).