[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs et ouvrages | Centres d'intérêt ]

Le Dieu des armées

L’expression « Dieu des armées « montre que, dans la pensée de Dieu, son peuple devait conquérir le pays de son héritage. Certes, Dieu va le lui donner, car il le lui a promis, mais il faut qu’Israël combatte pour l’obtenir et pour cela, qu’il estime que ce « bon pays » vaut bien la peine qu’on lutte pour en prendre possession. « J’ai fait sortir vos armées du pays d’Égypte » (Ex. 12:17), dit l’Éternel.

Au début du livre des Nombres, les hommes propres au service militaire sont comptés « selon leurs armées » (Nomb. 1:2, 3) ; puis les fils d’Israël campent chacun près de sa bannière autour de la tente d’assignation ; ils sont encore dénombrés « selon leurs armées » sous leurs bannières. Ils ne devaient pas oublier que l’Éternel était, en fait, leur bannière, celui qui les conduisait à la victoire (Ex. 17:15).

Cependant Israël, vite infidèle et incrédule, n’a jamais pris possession de la totalité du pays de la promesse. Cela n’aura lieu que sous la conduite de Christ, le roi de gloire.

Remarquons encore que dans les Psaumes, le titre de « Dieu des armées » est employé surtout par les fidèles, pour implorer la délivrance d’Israël ; alors que les prophètes (Jérémie, Osée, Amos) l’utilisent davantage en relation avec la responsabilité d’Israël et le gouvernement de Dieu à son égard.