[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs et ouvrages | Centres d'intérêt ]

Importance secondaire des miracles par rapport à la croix de Christ

Luc 9:42-44)

« Et encore, comme il approchait, le démon le renversa et le tourmenta violemment ; mais Jésus tança l'esprit immonde, et guérit l'enfant, et le rendit à son père. Et tous furent étonnés de la grandeur de Dieu. Et comme tous s'étonnaient de tout ce que Jésus faisait, il dit à ses disciples : Vous, gardez bien ces paroles que vous avez entendues, car le fils de l'homme va être livré entre les mains des hommes ».

Luc 10:19-20

« Voici, je vous donne l'autorité de marcher sur les serpents et sur les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi ; et rien ne vous nuira ; toutefois ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont assujettis, mais réjouissez-vous parce que vos noms sont écrits dans les cieux ».

Il faut maintenant connaître, non seulement la puissance de Christ, mais la croix d'un Christ rejeté. « Ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont assujettis, mais réjouissez-vous parce que vos noms sont écrits dans les cieux ». Nous avons plus à nous réjouir d'avoir nos noms écrits dans les cieux, que si un miracle était opéré : il y a plus de bénédiction à connaître la croix qu'à jouir de la puissance qui chassait les démons. Christ eût voulu que les disciples comprennent qu'il valait bien mieux Le reconnaître comme rejeté des hommes que recevoir de Lui la puissance dont ils venaient de voir les effets.  (JND Notes sur l'évangile de Luc - 9:43)