[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Condensé de 2 Corinthiens 5

Bibliquest d’après notes de WK.

Ce chapitre traite de plusieurs points importants souvent mal compris : La mort est vue comme un changement de logis, passant d’une tente destructible à un domicile éternel. Ce domicile du ciel est le corps de résurrection. Celui qui n’a pas la vie de Dieu aura aussi un corps de résurrection, et en ce sens sera vêtu / revêtu, mais devant Dieu, il sera nu. — Ce chapitre est un des rares passages parlant, pour le croyant, de l’état de l’âme après la mort et avant la résurrection. Pour le croyant, cet état est désirable, non pas pour être débarrassé des misères de la terre (ce qui est vrai), mais parce qu’on y jouit déjà de la présence du Seigneur. Cependant la possession du corps de résurrection est une étape supplémentaire ultérieure importante du triomphe sur la mort. — Tous les hommes doivent être manifestés devant le tribunal de Christ, mais les croyants sont manifestés sans être jugés, et cela a lieu avant le règne millénaire, tandis que les incrédules seront manifestés et jugés dans une autre séance, celle du grand trône blanc. — L’état de péché de l’homme et du monde fait une rupture complète avec le croyant qui, lui, relève de la nouvelle création. Ses relations sont donc avec un Christ ressuscité et céleste. — La réconciliation est un besoin fondamental de l’homme, car, par le péché, il est devenu ennemi de Dieu (et non pas l’inverse). Christ vivant sur la terre a commencé le service de la réconciliation. Ce service est poursuivi par les croyants qui, par l’évangile, appellent à la réconciliation avec Dieu : ils sont ambassadeurs de Christ.