[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Les limitations de Satan

 

F.C. Jennings

Extrait

 

Il y a beaucoup de pensées erronées sur les réelles capacités de Satan. Le combattant chrétien doit connaître l’ennemi. Nous ne devons pas ignorer quelles sont ses limitations, car nous avons besoin de les connaître.

 

1                        Satan n’a jamais été «en forme de Dieu»

Il n’a jamais eu les attributs de la Déité. Chercher à être égal à Dieu, c’est de sa part une fraude. Beaucoup de personnes pensent pourtant que Satan a des caractères comparables à ceux de notre Seigneur Jésus Christ ; il n’en est rien.

 

2                        Satan n’est pas omniprésent

On croît généralement que Satan est capable de se trouver en un lieu donné et en même temps d’attaquer tout à fait ailleurs, en Amérique par exemple. On pense qu’il peut lancer simultanément des dards enflammés dans différentes parties de l’Europe, tout en surveillant son royaume en Asie, en Afrique ou dans des îles lointaines. Beaucoup de croyants sont convaincus qu’ils sont personnellement l’objet des attaques de ce grand Ennemi de l’humanité.

L’Écriture n’enseigne pas cela. Quand Satan cherchait à tenter notre Seigneur (Matt. 4:1-11), il ne se trouvait nulle part ailleurs. Et quand le diable se retire de lui pour un temps (Luc 4:13), il n’est plus présent.

Il est vrai qu’il existe des légions de démons, de puissances subordonnées qui sont sous sa direction. Satan et ses armées ont certes de grandes capacités de déplacement, mais on ne doit pas pour autant parler d’omniprésence. Satan n’a pas cet attribut divin et il est de ce fait limité dans son combat contre les saints.

 

3                        Satan n’est pas omniscient

Les paroles du Psaume 139:4 : «La parole n’est pas encore sur ma langue que voilà, ô Éternel ! Tu la connais tout entière» ne peut donc pas lui être appliquée. Il est certes très habile pour découvrir nos motifs et pour détecter le cours des pensées de l’homme, mais l’Écriture ne nous permet pas de lui attribuer la capacité de discerner «les pensées et les intentions du coeur». Elle appartient à «la Parole», c’est la prérogative de Dieu seul. Là aussi Satan est limité dans les assauts qu’il porte aux croyants.

 

4                        Satan est incapable de prédire l’avenir

C’est encore un des attributs du Créateur et il n’appartient à aucune créature. Ésaïe en donne clairement la preuve, quand il écrit : «Déclarez les choses qui vont arriver dans la suite, et nous saurons que vous êtes des dieux» És. 41:22-23).

Comment se fait-il alors que ceux que l’on nomme des «médiums» semblent capables de prédire l’avenir ? Satan et ses démons ont une grande subtilité, une habileté et une intelligence qui surpassent et de beaucoup les capacités humaines.

Les prédictions par des médiums d’événements à venir s’avèrent très souvent entièrement fausses. Mais que penser des événements annoncés et qui ont réellement lieu ? Ne s’agirait-il pas de ceux que Satan provoque lui-même ou en se servant des anges déchus, avec la permission de Dieu ? (Job 1:12-19 ; 2:8).

Il faut retenir que Satan et ses armées ont une mémoire extraordinaire et une connaissance étonnante des détails de la vie de tous les hommes dans le monde entier. Leur habileté à comprendre les ressorts de la nature humaine vient de ce qu’ils ont été, à l’origine, crées par Dieu. Cette connaissance s’est développée du fait de l’expérience acquise depuis 6000 ans. Ayant constamment affaire aux hommes, ils ont appris à discerner leurs motifs. Néanmoins, même le plus grand prince de tous ces esprits malfaisants n’est qu’une créature aux pouvoirs limités. Il ne peut pas prédire, de façon infaillible, l’avenir.

 

5                        Satan est limité par l’autorité de Dieu

Le Seigneur étend son bouclier de protection au-dessus de tous les siens, de tous ceux qui dépendent de Lui (Job 1:9-10). Il y a autour de chacun d’eux cette haie de protection que Satan ne pouvait pas renverser, jusqu’au moment où l’amour divin a trouvé bon, pour le bien de Job, de donner cette permission au Diable.

C’est une grande grâce : aucun enfant de Dieu ne doit jamais se laisser décourager par aucune circonstance fâcheuse ni être rempli de perplexité devant les expériences que font d’autres personnes autour de lui. La sainte Parole qu’il a entre ses mains, jette la lumière divine sur toutes ces choses. Nous savons que ce n’est pas l’esprit de ceux qui sont morts, mais des «esprits de mensonge» (1 Rois 22:22) qui entrent alors en communication avec les hommes, qui cherchent à connaître les événements encore à venir.

Le chrétien, à l’abri dans les puissantes mains de notre Dieu, ne doit pas trembler devant les attaques de l’Ennemi. Qu’il se souvienne que le Diable — encore appelé Satan, ou le Dragon — devra un jour reconnaître et rendre témoignage devant tous du pouvoir souverain de Dieu. Il devra se joindre à tous ceux qui ploieront les genoux et confesseront que Christ est Seigneur à la gloire de Dieu (Phil. 2:10-12).